7 astuces de producteurs de Hollywood appliquées au marketing

7 astuces de producteurs de Hollywood appliquées au marketing

Le cinéma hollywoodien sait exploiter toute la moelle d’un concept en le dupliquant presque à l’infini. Voici sept tactiques marketings hollywoodiens dont vous pouvez vous inspirer. Elles fonctionnent dans toutes les circonstances.

  1. Le Remake

Il s’agit d’une nouvelle adaptation d’un film précédent sans trop changer le scénario de base. C’est en quelque sorte un dépoussiérage. King-Kong a vu plusieurs remakes. Celui du réalisateur Peter Jackson, par exemple. Il a adapté l’œuvre originale en y ajoutant sa sauce. Vous pouvez faire le remake d’un produit qui a cartonné dans le passé et le relancer.

  1. Le reboot

C’est un film qui reprend l’idée originale d’une histoire, en explorant d’autres directions. En anglais, reboot veut dire « redémarrer ». L’on repart à l’origine et l’on modifie le scénario. Les studios hollywoodiens emploient le reboot pour redonner du lustre à une vieille histoire. Cela fonctionne parce que le public s’est déjà attaché aux protagonistes. La série Once Upon a Time est un bon exemple de reboot de contes traditionnels avec des personnages connus.

Vous pouvez, vous aussi reprendre les éléments qui fonctionnent bien (parce que vous savez que vos clients les apprécient) d’un produit et en faire un nouveau. Saisissez votre best-seller et réinventez-le, partant de ce que les gens aiment, en l’amenant dans des directions différentes. Voyez comment Coca-Cola a décliné son produit phare avec d’autres arômes (à la vanille) et différents substituts de sucres, de Colca Zero au Coca Light, en partant de la recette de base.

  1. Le spin-off

Lorsque les scénaristes hollywoodiens remarquent que le personnage d’une franchise à succès comme Shrek passe bien, ils peuvent décider de lui consacrer un film. En l’occurrence, Le Chat Potté est un spin-off de Shrek. Il s’agit d’un film avec un nouveau scénario, qui met en scène un ou plusieurs personnages connus de l’œuvre originale. Quels pourraient être vos propres spins-off ? Si vous avez un blog, vous pourriez transformer une série articles qui ont très bien fonctionnés pour irriguer un autre blog qui serait le spin-off du premier.

  1. Le Sequel

Ce terme désigne simplement une « suite ». C’est lorsque les magnats d’Hollywood filment la suite d’une histoire connue comme « Les dents de la mer « . En général (mais ce n’est pas une règle absolue) dans le sequel, l’histoire se déroule chronologiquement après le film précédent. Pensez à Indiana Jones 1,2,3,4 ou Star Wars Episode 1,2,3…

Dans le domaine des produits et services, un sequel pourrait être une expérience qui se situe après l’utilisation de votre produit. Des soins après une coiffure. Un dessert après un plat principal. Pensez simplement à ce qui pourrait venir naturellement à la suite de de l’utilisation de vos produits ou services pour trouver votre produit sequel.

  1. Le Prequel

Pour l’exemple, prenons un film populaire avec un personnage très célèbre que le public apprécie. Une fois que les studios hollywoodiens en ont tiré toute la moelle à travers une suite, que reste-t-il à faire ? Il s’agit de tourner un tout nouveau film qui montre les débuts (ou l’enfance) de ce personnage. C’est le Prequel. L’on reste dans l’atmosphère et dans l’ambiance du film. Mais l’on remonte le temps pour découvrir les personnages à un instant qui précède la vie du héros (ou d’autres protagonistes) dans la saga. Ainsi, quelques années après la sortie des films « Le Seigneur des Anneaux », Peter Jackson a sorti le Prequel « Le Hobbit » qui se situait chronologiquement avant le seigneur des anneaux.

En marketing, comment créer un prequel ? Facile. Imaginez ce que les gens font avant d’employer vos produits. Si vous commercialisez des après-shampoings, vous pouvez vendre du shampoing sous la même marque. Si vous proposez du shampoing, vous pouvez proposer une lotion de rinçage pour les cheveux avec le même nom. Et ainsi de suite.

  1. Le blockbuster

Blockbuster signifie « faire exploser le quartier ». Le terme a d’abord été employé pour désigner des pièces de théâtre à succès, puis il fut adapté pour le cinéma. Il s’agit d’un film à succès spectaculaire qui draine tout le quartier dans les salles. De nos jours, ces blockbusters concentrent d’énormes moyens de production et des investissements média pharamineux pour attirer les foules.

Plutôt que de créer une multitude de « petits produits », vous pouvez concentrer vos moyens et vos efforts sur un seul blockbuster et créer une expérience spectaculaire. Vous mettez toutes vos ressources pour faire parler de votre produit blockbuster. Cette stratégie étant risquée, vous avez meilleur temps d’assurer vos arrières en effectuant des tests préalables de la qualité de vos produits.

  1. La franchise

Lorsqu’un film devient très populaire et que les producteurs décident de lui donner une ou plusieurs sequel(s) ou suite, l’on parle de franchise. La franchise désigne la marque ombrelle de la saga. Harry Potter est un bon exemple de franchise. Différentes histoires, toutes sous la même bannière. L’avantage d’une franchise ou d’une marque ombrelle, c’est de limiter les risques – l’on sait que le public connait déjà la franchise et qu’une grande partie de l’audience va retourner dans les salles. Vous pouvez faire pareil avec votre produit phare et le décliner sous une même marque ombrelle, de sorte à créer votre propre franchise.


A voir aussi