Votre billet de blog captivant en 60 minutes (ou moins)

Votre billet de blog captivant en 60 minutes (ou moins)

Fastidieux. C’est le mot qui revient le plus souvent lorsque l’on parle avec des bloggeurs aguerris. Difficile de trouver des sujets. Et de se retrouver devant une page blanche avec pour mission de poser des mots, des phrases en un tout cohérent, prenant, divertissant, informatif, instructif, éducatif… le contenu est roi. Mais c’est un souverain exigeant. Je sais ! Voici comment le satisfaire et créer des billets captivants en un tour de main.

IL travaille pendant que VOUS dormez

Vous allez commencer par faire travailler quelqu’un pendant que vous dormez. Durant vos pauses. Et même lorsque vous effectuez une activité ludique ou divertissante. Mais qui est cette personne ? Vous-même ! Ou plutôt votre subconscient. Ça ne vous est jamais arrivé de perdre le prénom de quelqu’un ? De le chercher activement. Et soudain, au moment où vous vous y attendiez le moins, Paf ! le prénom vous revient. C’est l’œuvre du subconscient. Vous l’avez activé en cherchant un prénom. Et vous pouvez l’activer pour trouver des sujets et le contenu de votre billet. Voici comment.

Pour bien fonctionner, le subconscient a besoin d’être nourri. Un peu comme nous. Vous allez le nourrir avec vos réflexions sur votre thématique. Et puis vous allez lui poser votre question activement : « quel doit être le thème de mon prochain billet. » ou encore « quelles sont les points clés que je vais mettre dans mon billet. ». N’oubliez-pas que la question doit être très précise, spécifique.

Le subconscient fonctionne en toile de fond. Même quand vous faites autre chose. A vrai dire, surtout quand vous faites autre chose ! Il est plus efficace lorsque vous vous relâchez. Quand vous dormez ou que vous vous divertissez. Et soudain, c’est comme pour ce prénom qui vous revient de manière inopinée… ça y est, vous la tenez, votre idée géniale ou votre contenu captivant. Il est temps de passer à la rédaction.

Le secret des bloggeurs productifs

Sortir un billet génial de son chapeau, en un temps record, vous y croyez ? C’est possible, mais pour cela, le secret consiste à avoir un plan. Ayez une structure de billet à vous. Tenez, voici un exemple de structure pour un billet de blog :

  1. Commencer par une anecdote
  2. Continuer en énonçant un problème
  3. Evoquer toutes les possibilités pour le résoudre
  4. Donner sa meilleure option
  5. Conclure
  6. Effectuer un appel à l’action (par exemple : dire aux gens de commenter).

C’est à vous de trouver vos propres structures. Vous pouvez en avoir plusieurs. Lorsque vous vous mettez à rédiger, vous n’avez plus qu’à « remplir » les différentes parties de votre plan/structure. Génial, non ? Alors écrivez sans modération. C’est fait ? Bien. Maintenant, vous l’avez rédigé votre billet. Et pourtant, ce n’est pas tout à fait terminé.

La cerise sur le gâteau

Ce qu’il vous reste à faire, c’est l’édition. Elaguer, corriger, améliorer, optimiser votre billet de blog. Plusieurs solutions s’offrent à vous. La première, c’est de faire relire le billet par un tiers. C’est toujours bien d’avoir un avis extérieur.

Et si vous n’avez personne sous la main me direz-vous ? Dans ce cas, la petite astuce consiste à lire votre billet à haute voix. Et encore mieux, à vous enregistrer. Ensuite, vous écoutez le résultat. Est-ce fluide ? Cohérent ? Instructif ? Captivant ? Non ? Alors continuez à écrire, à éditer, à corriger et à optimiser. Vous enregistrez une nouvelle vous. Et si le résultat vous convient, c’est le moment de publier !

En 60 minutes, je vous l’avais dit. Et comme vous pouvez le constater, ce n’est finalement pas si fastidieux de rédiger des billets de blog, n’est-ce pas ?


A voir aussi