« Une bonne publicité ne transmet pas seulement de l’information…

« Une bonne publicité ne transmet pas seulement de l’information…

Leo Burnett, publicitaire de génie

Vous entendrez surtout parler des mascottes qu’il a créée pour rapprocher les marques des consommateurs (le cowboy Marlboro, c’est lui. Tony le tigre des céréales Kellogg’s, c’est lui aussi. Et le Géant vert, c’est encore lui !). Ce que l’on sait moins sur Leo Burnett, c’est qu’il a trouvé une voie intermédiaire entre la vente agressive (hard sell) et la vente douce (soft sell). C’est ce que Leo Burnett nommait la vente chaleureuse (warm sell).

Le hard sell (vente agressive) consiste à employer un vocabulaire direct et de mettre beaucoup de pression sur le prospect pour emporter la vente. Dans la vente douce (soft sell), les messages sont moins agressifs, plus amicaux. Et la vente chaleureuse (warm sell) de Léo Brunett, s’attache à développer une complicité avec le produit et à mettre de l’émotion dans la vente.

L’on pourrait dire que ses mascottes sont un dérivé ou une extension de la vente chaleureuse (warm sell), permettant de rendre une marque complice avec un consommateur en un instant.

Il décède le 7 juin 1971 d’une crise cardiaque, laissant ses mascottes orphelines. L’on se souviendra qu’il a légué, à nous tous, marketeurs, des recettes publicitaires qui font mouche.

Une bonne publicité ne transmet pas seulement de l’information. Elle pénètre l’esprit du public avec des désirs et des croyances.  »

― Leo Burnett


A voir aussi

Voulez-vous recevoir

ce rapport gratuit ?

Où dois-je l'envoyer ?

Indiquez une adresse valable ci-dessous :

Super!

Vérifiez votre boite de réception

et confirmez votre inscription.

Vous aurez accès aux rapports
et bien plus encore!

Si vous ne recevez rien, vérifiez votre répertoire "spam" ou "courrier indésirable".

} }); });