Plus c’est cher, meilleur en sera le goût

Plus c’est cher, meilleur en sera le goût

Votre cerveau ne juge pas des propriétés comme du goût des aliments de manière objective. Vous pouvez même influencer la perception sensoriel d’un produit en modifiant son prix. Vous trouvez que je vais un peu trop loin ? Ecoutez plutôt ça.

Une étude* a cherché à mesurer si le prix pouvait avoir une influence sur le goût du vin. Les chercheurs ont étudié des participants qui buvaient des échantillons de vins tandis qu’ils étaient dans un scanner à résonnance magnétique (fMRI).

Le scanner indiquait le flux sanguin dans les différentes régions du cerveau des testeurs, qui étaient informés du coût de chaque échantillon de vin. Les échantillons commençaient à $5 et progressaient jusqu’à $90 par bouteille.

Alors que le prix du vin augmentait, le plaisir des participants à déguster le vin augmentait aussi, parallèlement. Non seulement ils disaient apprécier plus le vin, mais leur cerveau corroborait ce jugement.

Pourtant, les participants n’ont pas remarqué qu’ils dégustaient le même vin tout au long de l’expérience. L’étude a démontré comment la perception peut former une réalité personnelle basée sur la manière dont un produit est « cadré », même s’il y a peu de relation avec la qualité objective du produit.

Les marketeurs malins sont membres de StrategeMarketing.com. Pas vous ? Cliquez ici pour en savoir plus.

* Hilke Plassmann, John O’Doherty, Baba Shiv†, Antonio Rangel. Marketing actions can modulate neural representations of experienced pleasantness.  Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA, 2008


A voir aussi

Voulez-vous recevoir

ce rapport gratuit ?

Où dois-je l'envoyer ?

Indiquez une adresse valable ci-dessous :

Super!

Vérifiez votre boite de réception

et confirmez votre inscription.

Vous aurez accès aux rapports
et bien plus encore!

Si vous ne recevez rien, vérifiez votre répertoire "spam" ou "courrier indésirable".