Six outils magiques pour capter l’attention

Six outils magiques pour capter l’attention

Les magiciens savent particulièrement bien capter et détourner notre attention. Que peuvent-ils nous apprendre ?

Dans leur ouvrage « Sleights of Mind: What the Neuroscience of Magic Reveals About Our Everyday Deceptions » Stephen L. Macknik, Susana Martinez-Conde et Sandra Blakeslee montrent tout ce que les neurosciences peuvent apprendre des magiciens – et que l’on peut aussi employer en marketing.

Voici comment les magiciens exploitent nos processus mentaux pour mieux capter l’attention.

  1. Les gens se focalisent sur une seule chose

Le cerveau est capable d’être attentif à une seule chose à un moment donné. Beaucoup d’illusions sont basées sur le fait que le magicien est en train de montrer quelque chose avec une main – bref instant durant lequel vous ne percevez pas ce que fait son autre main.

Dans son livre « Brainfluence », Roger Dooley explique que les neuroscientifiques comparent notre attention à un projecteur : l’on perçoit ce qui est éclairé et l’on perd notre attention sur le reste.

Retenez que votre prospect est capable de percevoir qu’une chose à la fois. Soyez certain d’avoir attiré son attention et qu’elle reste là où vous voulez qu’elle soit.

  1. Le mouvement capte l’attention

Lorsque vous voyez quelque chose bouger, vous êtes automatiquement attentif. C’est pour cela que les magiciens savent si bien nous enchanter avec des gestes gracieux. Notre cerveau est conçu pour répondre au mouvement. A l’ère préhistorique, un mouvement pouvait signifier un danger. Utilisez le mouvement pour capter et retenir l’attention.

  1. Les mouvements amples sont plus efficaces que les petits mouvements

Les magiciens font généralement des mouvements amples. Travaillez sur la vitesse et l’amplitude du mouvement pour capter l’attention où vous voulez, en particulier si votre audience est distraite.

  1. Ce qui est extraordinaire capte notre attention

Les tours des magiciens sont souvent dramatisés avec beaucoup d’accessoires. Retenez ceci : la routine et l’habitude ennuie le cerveau. Mais la nouveauté le stimule. Utilisez la surprise, des choses qui ne sont pas familières, des sons ou des images pour capter l’attention. Steve Jobs utilisait beaucoup les effets de surprise dans ses présentations. Ils présentaient un Macbook ultrafin en le sortant non pas d’un chapeau, mais…. d’une enveloppe !

  1. Les neurones miroirs nous impliquent davantage

Les neurones miroirs nous permettent d’avoir de l’empathie. Lorsqu’un magicien boit un verre d’eau, nous saisissons qu’il a soif. Par contre, il peut profiter de ce geste pour faire passer discrètement un objet de sa main à sa bouche par exemple.

Lorsque l’on voit quelqu’un qui est en train de faire une action familière, nos neurones miroirs s’enclenchent. Si vous voulez vendre une boisson, montrez quelqu’un en train de boire.

  1. Evitez de trop parler

Les magiciens sont souvent des orateurs confirmés qui savent entretenir la conversation à travers de petites histoires et autres anecdotes. C’est un autre moyen de vous distraire.

Le cerveau ne parvient pas à traiter toutes les informations. Ce que vous devez retenir, c’est justement de ne pas distraire vos clients ou prospects – trop d’information inhibe vos ventes.

Il existe une pléthore d’autres façons de captiver l’attention et de la garder. Elles sont familières pour les membres de StrategeMarketing.com. Cliquez ici pour en savoir plus.


A voir aussi